LA CONFESSION

Sermon avec saint Jean-Marie Vianney (saint curé d’Ars)

 

Si vous voulez que vos confessions soient bonnes, il faut que vus vous confessiez comme si, après votre confession, vous deviez paraître devant le tribunal de Dieu, pour rendre compte de votre vie. Si vous avez contracté quelque mauvaise habitude, il ne faut pas demander l’absolution avant de vous en être entièrement corrigé, parce que n’étant pas corrigé, retombant dans le péché, toutes vos confessions ne seraient que des sacrilèges. Que devons-nous faire pour détruire nos mauvaises habitudes? […] Il faut que nous soyons pénétrés du regret d’avoir offensé Dieu, il faut que nous soyons dans une sincère résolution de tout souffrir plutôt que d’y retomber; il faut railler, mépriser, en un mot, ce que le démon ou les impies pourront nous dire, pour nous entraîner dans le vice. Si vous n’êtes pas dans ces dispositions, n’allez pas plus loin, ou sinon, craignez que les foudres du ciel ne vous tombent dessus et ne vous jettent en enfer.