LA PRIÈRE

Mgr Henri Convert, Ma retraite avec le saint curé d’Ars

Éditions Pierre Téqui, La charité, p. 2

 

La prière obtient tout quand elle est bien faite : « Demandez, a dit Notre-Seigneur, et l’on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l’on vous ouvrira. Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, je le ferai. » Et pour que nous ne puissions pas douter de sa parole, il l’a confirme par serment : « En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon père, il vous le donnera en mon nom.  » Qu’opposer à une promesse si « formelle » et si universelle ? Dirons-nous que nous sommes indignes d’être exaucés ? C’est vrai. Aussi Jésus-Christ veut-il que nous « cachions » notre « indignité » sous ses « mérites infinis », que nous priions le Père « en son nom », que nous comptions, non pas sur nous, mais uniquement sur son infinie bonté et sa puissance sans bornes.