LES SACREMENTS

Sermon avec saint Jean-Marie Vianney (saint curé d’Ars)

 

Nous ne devons pas ignorer que pour recevoir l’eucharistie, il faut avoir le bonheur d’être en état de grâce, conservée ou réparée par une bonne confession. Il faut être instruit sur ce que l’on reçoit dans la sainte communion, c’est-à-dire Jésus-Christ, la seconde personne de la très sainte Trinité, qui a été conçue par l’opération du Saint-Esprit, Fils de Marie, qui l’a mis au monde sans cesser d’être vierge. Sachons aussi que l’extrême-onction a été instituée pour nous procurer du soulagement et des grâces extraordinaires, lorsque nous approchons de la mort, moment où le démon tâche de nous tenter plus fortement, afin de nous perdre. […] Enfin, nous devons savoir que le sacrement du mariage est institué pour sanctifier l’union légitime de l’homme et de la femme, pour leur donner la force de supporter les peines que Dieu attache à cet état.